dimanche 26 juillet 2009

Geneviève Castrée




Geneviève Castrée n'est pas seulement une dessinatrice dont l'univers me touche beaucoup, habité par des êtres perdus et des fantômes, empreint de noirceur et de délicatesse, et d'intérêt pour les gens, le monde qui l'entoure, elle est aussi une musicienne talentueuse (sous le nom d'Ô Paon), particulièrement émouvante, que j'ai eu la chance de voir en concert lors de son passage au festival Périscopages à Rennes en juin dernier. Elle joue seule, s'accompagnant de sa guitare et enregistrant des boucles de sa voix si poignante. Voici un lien qui vous permettra d'écouter le concert qu'elle a donné à Nantes à la même époque (merci Jet FM). Personnellement, je ne me remets pas du morceau Chevaux, qui raconte une course infernale… 


Livres :
Pamplemoussi, éditions L’Oie de Cravan, 2004.
Roulathèque Roulathèque Nicolore, éditions L’Oie de Cravan, 2001.
Die Fabrik, éditions REPRODUKT, 2000.
Lait Frappé, éditions L’Oie de Cravan, 2000.
Une histoire dans le dernier Lapin, éditions L'Association

Disques
a)b)c)d)e), 2009
Le niveau de la mer/bête à cheval, K-Records, 2007.
The Watery Graves of Portland and/et Geneviève Castrée,
Marriage Records, 2007.
Tout Seul dans la Forêt en Plein Jour, Avez-Vous Peur?, K-Records, 2007.

Discographie et bibliographie recueillies sur le site de Périscopages.

2 commentaires:

oriane a dit…

ça a l'air vraiment bien!
j'ai pas réussi à trouver trop de dessins sur le net
c'est con son site est pas encore opérationnel
(http://www.genevievecastree.com/....)
mais merci églantine pour cette découverte

E.R a dit…

Oui, il va falloir attendre, j'espère qu'elle mettra des dessins en ligne. Son expo à Périscopages était vraiment bien…