lundi 3 août 2009

Grizzly Bear : Veckatimest


Un groupe et un album découverts complètement par hasard chez Philippe le libraire, qui a quelques disques en dépôt… Je ne connaissais absolument pas Grizzly Bear, groupe paraît-il en plein essor…
Depuis hier, j'écoute et réécoute All we ask, Fine for now  et Ready, able.
Le premier morceau cité s'ouvre sur de claires notes de guitare sèche, cristallines… Puis une voix tout aussi lumineuse s'élève. Et là, la musique décolle jusqu'à je ne sais où. La structure, complexe mais pas lourde ou inaccessible, constitue comme des volutes. Chœurs, orchestration, mélodie, tout s'épanouit avec délicatesse et légèreté. Un vrai bonheur.
Fine for now démarre lui aussi avec une espèce de pureté des voix et des sons, la mélopée s'installe, s'enrichit, s'amplifie… Encore une douce envolée.
Quant à Ready, Able… Il commence avec une sourde flopée de notes électriques, puis cette charge se brise, le morceau se fait entêtant, fragile, riche de multiples sons… On pourrait le comparer aux  fragments de couleurs s'imbriquant les uns les autres et qui composent la pochette et le livret… 
Difficile de décrire cette pop subtile et belle, bricolée et éthérée. C'est construit, chaque élément est à sa place et je trouve révèle les autres dans toute leur harmonie. On pourrait croire à mon vocabulaire que je parle d'une espèce de musique céleste, alors que vraiment je ne voudrais pas tomber dans la mièvrerie, mais cependant l'impression que cette musique suscite en moi est assez semblable à une sensation d'apaisement. 
Je suis mièvre depuis le début. Tant pis. 

1 commentaire:

pamplemousse a dit…

ah, oui, c'est un super groupe,
leurs premiers albums sont aussi très bien,
toujours avec un univers très particulier,
ils ont des chouettes clip, notamment "knife".

Regardes aussi du coté de "department of eagles", c'est l'autre groupe d'un des membres de grizzly bear, et c'est très bien aussi!